Mathematics Quiz (2)

N°1
Comprendre le jargon des nouveaux programmes scolaires

Cher Grand-Parent,

En ouvrant le livre d’école de votre petit-enfant, vous avez déjà découvert des mots dont vous ne connaissiez pas la signification. 

Pas de panique ! On vous en explique quelques-uns que Manon et Gabriel rencontreront en mathématiques au CP

L'A.P-n°1 (3)

La décomposition additive

Cela consiste à décomposer un nombre.

C’est une étape importante dans l’apprentissage de l’addition : reconnaître que lorsqu’on ajoute plusieurs nombres entres eux, c’est-à-dire qu’on les additionne, cela donne un nombre.

Trouver la décomposition additive d’un nombre consiste donc à trouver les nombres à additionner entres eux pour retrouver le nombre du départ.

Prenons un exemple :

AstucePédagogiqueVisuel (1)

Le tableau de numération

Prenons un exemple : 24 + 63

Il s’agit d’un outil que Manon et Gabriel vont beaucoup utiliser au CP.

Le tableau de numération va leur permettre de retrouver les dizaines et les unités qui constituent un nombre, et d’additionner facilement des nombres entres eux.

Pour cela, il faut d’abord additionner les unités, entre elle et de haut en bas puis les dizaines et marquer le total des unités et celui des dizaines dans la colonne correspondante.

Au CE1, Manon et Gabriel ajouteront à ce tableau la colonne des centaines.

La bande ou frise numérique

Il s’agit d’un outil très utile pour apprendre à compter, et apprendre la suite logique des nombres.

Et puis c’est l’occasion de faire un peu de bricolage et de s’amuser avec les nombres !

Prenons un exemple :

Ci-dessus, nous avons une représentation d’une bande numérique allant de 1 à 7. On remarque qu’en ajoutant +1 on passe au chiffre suivant.

La masse d’un objet

Il s’agit du poids d’un objet. Pour bien comprendre ce qu’est le poids, et donc la masse, il suffit de comparer deux objets entres eux. 

On dit d’un objet léger qu’il a une petite masse et d’un objet lourd qu’il a une  grande masse.

Prenons un exemple :

On soupèse deux objets, c’est-à-dire : on en met un dans la main droite et l’autre dans la main gauche : un melon et une pomme par exemple.

On peut sentir que le melon est plus lourd que la pomme.

La masse du melon est donc plus grande que la masse de la pomme.

Les coordonnées d’un point ou d’un objet

On parle des coordonnées d’un point, d’un objet, pour le repérer dans un quadrillage.

Donc l’exemple ci-après, on cherche à déterminer les coordonnées de l’étoile, c’est-à-dire la position de l’étoile dans le quadrillage : il s’agit (3 ; C), soit : l’étoile est à l’intersection de la colonne 3 et de la ligne C.

 

Et un jeu très sympa pour comprendre cette notion est de jouer à la bataille navale !

Retrouvez le jeu de la bataille navale d’Educawa à télécharger dans la rubrique « Activités & kits ludiques »

Par exemple :

BONUS

On vous offre la vidéo complète du chapitre sur « La décomposition additive » au CP. Bon visionnage !

Cliquez sur le bouton “play” pour lancer la vidéo

L'A.P-n°1 (3)

Vous l’attendiez, le voici : le jeu de bataille navale d’Educawa.

Vous pouvez le télécharger autant de fois que vous le voulez, l’imprimer, et passer un bon moment avec vos petits-enfants !

L'A.P-n°1

Retrouvez le mois prochain notre nouvelle astuce pédagogique !

L'A.P-n°1 (2)

Et accédez dès à présent à l'ensemble de nos chapitres et astuces pédagogiques au CP et CE1 😊